Mercredi 3 mars 3 03 /03 /Mars 15:59
Tatoo-pour-S649-bonjour a touspince elast
un Maitre peut voulior un jour vous imposer les choses en vous inculcant très sévèrement certain principe de base pour une esclave comme moi
TU ES A MOI
petit principe simple mais combien important et quelque fois le Maitre digne de ce nom doit le rappeler trés sévèrement à sa soumise quelle lui appartient corps et âme
et hier j'ai du y passer
mon Maitre m'a torturer et humilier de presque toutes les manieres
j ai offert à mon Maitre toute ma souffrance et je peut vous dire que ça ma rendu beaucoups plus docile et soumise
je m'excuse pour les photos qui sont beaucoups plus foncées qu'a l'ordinaire mais c'est les seules que j'ai qui ont été prises par mon Maitre à la cam pendant la séance et je me fait un honneur de vous présenter en live mes séance avec de véritables photos prisent pendant celle ci à mon avantage ou non elles sont le plus possible autentique pour vous mes chers lecteurs
Tout a commencé car nous nous sommes disputer un peu rien de bien grave qu'une petite incompréhention entre nous deux mais je n'ai jamais vu mon Maitre dans un tel état et pour me reprendre en mains et me faire bien comprendre que j était à lui et que je lui appartenais corps et âme il m'a fait subir une très sévère et douloureuse séance que je peux vous dire je me souviendrai longtemps
la voici:
-maintenant tu vas soufrir pour moi tu vas faire un brelage trés serréde tes seins,penche toi en avant pour mettre les cordes pour les mettre bien contre ton corps et fait un noeud entre les seins sur ta poitrine
je savais que j'entrais dans une séance ou il serait impitoyable
je n'en avais pas trés envie et en meme temps ça m'exitait beaucoup car j'aime les séances avec mon Maitre surtout elle me permette de sentir vraiment dans la douleur et dans la chaire ma totale appartenance à mon Maitre chéri,alors je m'executais sentant les cordes mordre dans ma chair les serrant comme mon Maitre l'aplug et bouteillevait ordonné et les entourant toujours plus serré j'etais une salope en entrainement je devais le sentir dans ma chair ma poitrine de chienne se gonfle durci devient cramoisie et tire au violet la douleur me rend beaucoup plus docile je sais que je mérite ce qui m'arrive je grimace sous la douleur qui plait tant à mon Maitre
je doit je sens que je doit être traitée de cette manière car je ne suis qu'une sale chienne d'esclave qui doit etre remise à sa place j'appartiens à mon Maitre il a tout les droits sur moi je porte sa marque je lui appartient je suis sa possesion la douleur me fais gemir 
-Mets ta laisse et ta chaine maintenant sale chienne
j'obéis immédiatement je pris la chaine et les cadenas et m excutais sous les ordres de mon Maitre qui me dirigais comme une sale chienne en dressage
-tu passes la chaine dans ton anneau de collier d'esclave et tu la cadenasse à tes tetons de sale pute oui c'est ça tu es ma pute je fait de toi ce que bon me semble et je veux que tu le comprenne chienne tu es a moi
oui sous la douleur de mes seins cramoisis je comprenais ou était ma place et ce que je suis et doit rester pour le reste de ma vie un chienne bien dressée pour et par son Maitre et bien sur ses accolites imposés contrôleurs qui prêtent mains fortes à mon Maitre pour me contrôler et me garder bien dans ma condition d'esclave sexuelle pour moi il est normal que je soit traitée ainsi et je l'assume parfaitement
-tu enfile le plug et après tu t'empales sur la bouteille salope
ces mots me donne des frissons d'horreur un peu  car je sais que ça me fera très mal et en plus je serais plugée
je m'avancais timidement avec une question mais que je sentais inutile quand même
-je peux prendre le plug moyen Maitre....
-NON tu prend le gros salope ça te fera plus mal sale pute
je suis en phase de dilatation et elle me font horriblement mal car j'avais toujours été très serrée des orifices et les dilatations pour moi son toujours d'horribles tortures que je dois endurer mais trés formatrices je doist dire quand la douleur écarte les parrois de mon vagin et que je sens la vive brûlure de la vierge je m'abandonne cplug et bouteille apreès 10'omplètemenet à la douleur
pour la rendre suportable et ainsi  l aceuillir et me permetre de la savourer toute en etant en phase dacceptation de ma douleur et de mon esclavage qui vont de pair
je saisit le gros plug et me pencha devant la cam pour offrire a mon Maitre la vu de linsersion du plug et en meme temps de ma marque d esclave qui fut impose par mon Maitre
le plug etati gros pour moi et meme enduit de lubrifiant il ecartais douloureuse ment les parois de mon cul je sentai la brulure de la dilatation je serrai les dent et grimassait pendant que je n incerait cette instrument la ou ildevais etre cette enguin digne du chienne d esclave comme moi je restait pencher quelque seconde attendant que la douleur s apaise un peut pour pouvoir me releverje me sentait une salope bien pluger dans l anus comme en etait digne une putain bien remplis et ce n etait pas fini car je devais incere le cul d une bouteille de bierre bien enfoncer completement dans ma chatte de salope etre competement bien remplis mes orrifice bien dilate comme la bonne putain que mon Maitre veut que je sois et que je merite d etre je me relevais et saisit la bouteille par le goulot et commenca a enduire le cul de l objet avec du lubrifiant
- cest bien empale toi dessus sale pute cest tous ce que tu merite
les larme presque au yeux j e m instalait pour enfoncer la bouteille dans ma chatte de salope le goulot accoter sur la chaise je dessendait dessus lentement les parois sentrovrire pour aceuillir le dur et impitoyable objet de verre froid et dur la brulur etait intense les larme presque au yeux le visage eprimait la douleur intence de la vierge ce fesant depuceler ce qui n ent pas mon cas j en convien mais cette brulure intence qui forde les parrois a souvrire en est la meilleur description que je peut en faire le plug emplifiait la douleur
- bien elle doit entre completement salope...il ne doit rien rester a part le goulot a lexterieure...
je menfoncais desus jusqu a se quelle soit completemnt entre la douleur etait horible avec le plug enfoncer c etait encore plus douloureux je gemissait de douleur je ne me possedais plus j etait totalement amon Maitre victime satisfaite de es desir sadiqueavec branloir
-voila tu est parfaitement bien remplit comme la sale pute que tu es, chienne d esclave TU ES A MOI ...TU LE RESTERA POUR TOUJOUR.. je veut que tu reste comme ca devant moi salope bien rempli a ta place celle qui est ta condition Maitenant pour toujour salope ...chienne...putain
la morsure de la foide bouteille ainsi que celle du gros plug me torturais je devais rester la ecarte devant mon Maitre humilier detre ainsi exiber les trou bien remplis par ses objet enfouie sans aucun scrupule dans mon intimiter
etendu sur ma chaise essayant tant bien que mal de calmer la douleure qui criait dans mon ventre et que je savait n avoir aun droit de calmer j attendait dans la souffrance que les minute secoule souffrance que je savait merite que je donnais a mon Maitre dans toute ma superbe nudite et soumission
-detent toi bien devien molle tu doit souffrire pour moi cheri
la douleur m etoudissait presque a la perte de conssience les endorphine s enparait de moi la soufrance m accordais son plaisir je restait la soufrante mais combien heureuse d etre soumise a mon Maitre je me sentais a ma place la ou une soumise doit etre devant son Maitre completement livres a lui et a ces desir sadique et pervers
j eprimais ma douleur par de faible gemissement j etait toute engourdie j attendait ma delivrance quand mon maitre en deciderais ainsi puis apres un certain temps que je ne comptais plus il me permis la delivrance la bouteille fut ejecter de mon corps comme un bouchon de champagne enfin la douleur pouvais ce calmer mais il n etait pas question que je reste sans plug devant mon Maitre le plug restait la ou il devais etres dans mon cul de salope tout simplement puis je le remerciais de mavoir torture comme il ce devais
-merci Maitre j ai aimer soufrire pour vous comme une bonne esclave
je croyais que tout etait terminer mais ce n etait qu illusoire il n en avait pas terminer avec moi
-tres bien salope maintenant tu vas prendre ton pied avec le branloire
voila je compri que la seance ne fesais que commencer et que mon Maitre continurais a me tourmenter 
je devais simplement accepter d etre l instrument de sont plaisir le seul droit qui me restait etabranloir en placeis le droit de souffrire pour lui j lui t dit en toute humiliter
- esclave sevont a souffrire pour le plaisir d nos Maitre ....merci Maitre de me tenir a la place qui est la mienne
-tre bien salope j aimme que tu connaisse ta place ,tu va mettre ton paradis
mon Maitre apelle mon Paradis la barre d immobilisation qui enserre mon cou et mes poignet ,une forme d humour quil ironique quil apreci
-tu met on paradie pour imobiliser tes poignet et ton branloire enfonse dans la chatte
mon branloir comme il appelle est un vibromasseur taper sur un manche qui serre au orgasme forcer sur la croix de St andre en general
- tu t instale les jambes ecarter fixer a la croix tu enfile le branloire et tu fixe les poingnet a la barre d imobilisation...tout de suite salope
je du m executerje me dirigait vers mon instrument de suplice ajustais le colier de la barre a mon coups et saisit mon branloire quand j eu les cheville bien fixe a la croix les jambe bien ecarte je du entre la pomme du vibro masseure en entier dans ma chatte sans tros de difficulter vu la dilatation forcer que je venais de subire avec la bouteille .je mit en action le vibromasseur emprisonne dans ma chatte de salope les vibration etait forte et fesait vibre chaque fibre de mon etre pour le moment ca allais meme si ma chatte se retrouvais encore dilate au max de se que je pouvais endurerpuis j enfilais chaque poignet dans leur bracelet respectif 
je du rester pendant longtemps immobiliser ainssi sous les yeux de mon Maitre qui prenais un plaisir sadique et evident de me voir dans cette posture precere la vifation dans ma chate engoudissait mes parrois et activais la circulation sangine qui me donnais un incofort penible a suporter a chaque mouvement pourparadis en place assayer de la diminuer avait leffet contraire le branloir s imposait a moi le manche dur , raide ,impitoyable simposant dans ma chatte cruellement a chaque mouvement senfonsant de plus en plus dans ma chatte minposant l imobilisation les pognet et le cou enserre sur la bar d imobilisation je ne pouvais plus bouger il ne me restais qua mediter sur ma condition desclave de chienne a dresse la salope que je suis devienais bon gree mal gree la sale pute que mon maitre tenais afaire de moi la chatte bien remplis le cul bien pluger mes pied souffrais de plus en plus de lecartement imposer le muscle se crampais la douleur s intensifiais je devais reste imobile car sous chaque mouvement le branloir ne pardonnais pas je restait la souffrans pour mon Maitre cest ma destner je le sent de toute les fible de mon etre la jouissance que ne procure la douleur me prouve que je suis une salope destiner a etre esclave sexuelle je suis a ma place je suis a lui ,je suis a mon maitre
ne pour etre une esclave et etre tenus sous cette condition par le posseseure de mon Corps .le maitre qui me faconne telle que je doit etre je le sent je suis une pute ,une chienne ,je doit etre dresse comme esclave maso cest ma place ces mon rang,je suis molle j ai du mal a tenir mes jambe ecarte mes pied crampe sur cette position ,je souffre je suis a lui...
tout ca dura je ne sait commen de temps puis mon maitre me donna la premission de me libere, enfin je pouvais relaxer un peut de la souffrance je me defit avec soulagement de mes entrave reconnaissante et de plus en plu soumise comprenent de plus en plus ma place aupres de mon Maitre toute molle entre smise en place pincees mains
enfin libere je revin massoir pres de l ecran heureuse et tres soumise croyan qu mon martyre etait fini...mais je me trompais grandement 
il madressa une parole tendre
-cheri je te remerci du don de ton corps c est important pour moi....
je me senti tellement heureuse de ces parole reconfortante j etai bien enfin libere de ma torture 
-prend tes pince a clitorise
sechement je me rendi compte que ce n etai pas fini je devais souffrire encore...je pris les nouvele pince a clitorisse qu ilmavais offerte encore dans leur embalage je tait sont esclave je devais obeir 
pui je du l instale il me decriva coment je devais la glisser sur mon clitorise et y enfermer mes levres vaginal ...a ma grande sur prise la sensation netait pas mauvaise il y avait beaucoups plus de peur que ne mal mais ma joie fut de courte dure car il m ordona de trafique une autre pince avec de bagette de bois et des elastique beaucoups plus cuisante celle la
une foit mes parti genital bien coincerpar la pinc et les bagette
je senti une cuisante douleur a ma chatte pincer envaie par cest instrument de torture
-j e me sent tres soumise Maitre 
- cest ce que je veut que tu sois tres tres soumise 
-je le suis Maitre
je grimacais sous la douleurpince a clito
-tes levres vont grossire maintenant ...tu vas le garder une heure
je me mordi le levre cette pince etais une torture la garder une heure je devais rester calme
-oui Maitre...
-je vais diner avec un ami je revien dans une heure on vera comment elle on grossit amon retour
-oui Maitre
puis il me quitta ...je serrais les levre en grimacant ...mon dieu commen je ferai pour arriver a les garder une heure
puis je decidait de metendre sur mon lit les jambe bien ecarte a esaye de me detendre malgre la douleur et attendre que que les minute passe le pincement etait cruel mes mains prenais le chemin tout seul de ma chatte tentant de soulager ma chate de salope si mal mene 
puis je pris la decision de faire de l imobilisation et de mediter sur ma douleur et comme toujour ma condition allors je sanglais mes poignet au bareau de ma tete de lit m enpenchant de bouger et j ai reste ainsi toute l heure imposer
ma chatte me fesait souffrire enorment dans ma tete j ofrait ce cruel suplice a mon Maitre le pincement etait tellement cruel que j avais les larme qui montait au yeux mais je tenais bon le poignet bien sangler minterdisait de tros bouger se qui m aidait mes levre vaginal gonflais a un tel point que je pouvais le sentir je tait une salope et chienne desclave dresser et bien mise a ca place je me sentai t chienne esclave juste bonne a etre un trou a bite c etait ce que jetait une sale pute maso quon dressait par la douleur et ce quelle meritaitpince elastique
puis a larriver de mon Maitre une heure apres mon Maitre a constater avec plaisir mes levre vaginal toute gonfle par la terrible pince puis jeu la permission de l enlever mais ouf ...ce fut encore plus horrible que de la garder les bagette etait bien enfoncer dans ma chaire et les retirer fur extrement douloureux mais je du gardes la pince a clitorise et la garder pour la nuit entiere j obei a mon maitre aveuglement je la fait et au matin j eu la permission de l enlever ce qui ce trouva aussi difficile que les autre car meme un peut moin serre elle aussi avais fini par entre dans ma chaire delicate et me cosant un inconfort toute la nuit 
voila mon histoire esperent quelle vous a plus je suis une chienne maso qui merite d etre traite de la sorte cest mon destin et j en suis heureuse et je le suis aussi d avoir un maitre sadique mais aussi genereux et comprensif
merci Maitre de faire de moi votre esclave maso et dresse comme il ce doit
a bientot cher lecteur pour un prochaine article qui j espere vous passionera comme le BDSMme passione aussi
suplicia s649

 
Par suplicia.erog.fr - Publié dans : BDSM - Communauté : SM soumise masochiste
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

  • : Le blog de suplicia.erog.fr
  • Le blog de suplicia.erog.fr
  • : NU
  • : sujet d une soumise et des exibition que son Maitre lui impose et ce en plusieur site cage,bondage,et exibition en cam grer par sont maitre ,imobilisation,et degradation au rendez vous
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact
  • : 01/02/2010

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2017
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés